top of page
2dnmade-graphisme-DGDMC-vignette.jpg

DNMADe Graphisme
Parcours Design de marque, graphisme et typographie

GALERIE DES PROJETS

Parcours de la mention

Le DNMADE mention Graphisme est une formation sur 3 ans. Le titulaire du DNMADE est un professionnel du design graphique apte à conduire toutes les étapes d’un projet, de sa conception à sa réalisation.

La formation propose 3 parcours différents :

• Designer graphique

• Design de marque ∂ Communication

• Designer Typographe

Quel que soit le parcours choisi qui à terme le spécialise, l’étudiant·e aborde notamment la création de message et d'identité visuelle, la typographie, la mise en page, la direction artistique de l’image, etc. Il explore et s’approprie les démarches, les méthodes de mise en forme, les savoirs-faire et les pratiques du designer graphique.

F.A.Q.
En savoir plus

Foire aux questions

  • 1 – « On y fait quoi ? »
    LE DSAA DESIGN ET CRÉATION NUMÉRIQUE reflète la dimension transversale existant entre les différents champs connectés de la création numérique. (Instagram : dsaa.dcn ) ll tient compte des spécificités de la création numérique pour proposer des réponses graphiques créatives et adaptées aux enjeux actuels des médias numériques : questionner des formats, créer des formes et des contenus graphiques riches de significations. Direction artistique + Expérimentation et media design + Gestion collective de projets La formation reste centrée sur la création graphique : graphisme éditorial, numérique, animé et interactif, allant de l’immatériel au tangible (sites, revues, applications, contenus ludiques numériques jusqu’à des dispositifs interactifs physiques). La formation allie ainsi l’excellence de l'École Estienne dans les arts du livre et de l’édition avec une connaissance approfondie des outils et des nouveaux supports numériques
  • 2 – « Le dsaa se distingue par son penchant pour l'expérimentation technique et la recherche visuelle, mais comment la partie design est-elle dosée par rapport à la partie expérimentale dans les projets ? »"
    C’est un DSAA de Design ET Création numérique. Certains projets répondent à des demandes de design (prises en compte d’un public, d’une mission de communication, d’un contexte, d’un champ, d’un service etc.) ; d’autres sont des créations plus libres. L’objectif est de favoriser un double profil chez les diplômés : une capacité à répondre à une demande en tant que designer, directeur artistique, scénographe interactif, chef de projet, etc. une capacité à proposer des créations inattendues, nouvelles en tant que créateur- auteur : d’être en mesure d’inventer une fiction interactive par exemple.
  • 3 – « Comment se déroulent les cours ? Plutôt des projets courts type workshop, des cours techniques ou théoriques, des projets longs ? »"
    Aucune année ne se ressemble vraiment, puisque le DSAA s’appuie sur une pédagogie par projets qui diffèrent suivant les sujets donnés, les contextes, les demandes ou les intervenants invités. Chaque année offre donc une “programmation” nouvelle. Cependant le DSAA DCN suit un déroulement précis car : L’objectif de la première année est de développer la transversalité des compétences. La progression pédagogique de la deuxième année se structure essentiellement autour de l’UV 9. L’UV 9 est un projet de design et création numérique conçu et réalisé par des groupes d’étudiants constitués en collectifs créatifs. Cette unité d’enseignement est assortie d’un mémoire exposant la genèse du projet, ses soubassements théoriques et ses sources créatives. La première année est composée des ateliers associant pratiques plastiques et cours techniques (cours réguliers) : motion design, design sonore, 3D etc. de projets longs fictifs ou réels menés en labo de création avec des partenariats. de cours fondamentaux réguliers ou ponctuels au premier semestre : Histoire des media, exercices d’écriture, Philosophie, Anglais, Innovation etc. Ces cours ne sont pas exclusivement théoriques : le cours d’anglais par exemple prépare aussi les demandes de stage à l’étranger et travaille l’expression orale. Sur l’ensemble de l’année, sont aussi mis en oeuvre : des workshops courts d’expérimentation et de découverte professionnelles et/ou techniques et/ou un ou deux workshops transversaux avec d’autres sections ou inter-écoles voire internationaux. Les formats temporels des workshops sont variés, adaptés à la demande allant de quelques jours à 3 semaines. Différentes organisations et géométries de travail en équipe sont éprouvées pendant cette année. Cette diversité de situations de projets fait partie de la formation. La deuxième année est focalisée sur le diplôme de design et de création numérique à réaliser en collectif et faisant l'objet d'une soutenance devant un jury de professionnels invités en juin. La genèse de ce diplôme repose sur un mémoire soutenu distinctement au projet lui-même ; le travail d'élaboration du mémoire suppose des entretiens menés avec des professionnels, institutions, experts, chercheurs rencontrés dans le cadre du diplôme, des expériences comme des résidences, des démonstrations de prototypes, des tests, des expositions. Plusieurs workshops et un ou deux projets s’ajoutent à ce programme, comprenant également des cours de design éditorial et de prototypage spécifiques à cette année.
  • 4 – « Quels champs y sont étudiés ? »
    3D - interactif - programmation - électronique - jeu vidéo - audiovisuel
  • 5 – « Quelles techniques et domaines sont abordés pendant la formation ? »
    Les savoirs professionnels s’articulent autour de trois domaines de création numérique : ÉDITION NUMÉRIQUE ET WEBDESIGN créations éditoriales numériques et interactives (interfaces, sites web, animations…) MOTION DESIGN ET DESIGN SONORE univers du jeu vidéo / du clip / de l’animation / conception de génériques / de documentaires interactifs ou d’habillage) DISPOSITIFS INTERACTIFS PHYSIQUES La pédagogie de projet développée en équipe recherche un développement créatif multi-supports, ouvert aux nouveaux médias
  • 6 – « Qu'est-ce qu'on peut espérer y apprendre ? »
    On y apprend / découvre un ensemble d’outils logiciels, frameworks etc., différents langages de programmation, etc. Ce n’est ni un « rattrapage technique », ni une formation réservée à des experts. Si le DSAA « met dans le bain », par les techniques abordées pendant les ateliers et workshops (programmation web, 3D, processing et/ou unity et/ou arduino, vr etc.) et il mêle des profils d’étudiants variés. D'autre part, simultanément et en synergie, on apprend à élaborer un projet de design : créativité renforcée et co-création, professionnalisation et co-working. Compétences au singulier et en collectif se complètent. Les écosystèmes socio-culturels des projets sont très diversifiés.
  • 7 – « Qui peut postuler au DSAA DCN et quels sont les critères de sélection ? »
    Le DSAA s’adresse à des curieux et des passionnés, des technologies, du graphisme, des médias numériques ou imprimés, de l’animation, de l’informatique de l’ingénierie, du multimédia et du web, mais aussi du design d’objet ou textile ou d’espace, etc.
  • 8 – « Est-ce qu’il faut des connaissances et compétences en code ou en électronique pour être pris ? »
    Avoir déjà des connaissances en code et en électronique est un vrai plus pour contribuer au développement créatif des projets. Nous y sommes attentifs, c’est donc à valoriser dans les dossiers, comme vos expériences en gestion de projet, vos qualités de plasticité et en design graphique, typographie. Nous sommes aussi intéressés par les connaissances et spécialités : animation, design d’espace par exemple, ou goût pour le bricolage, le mapping etc qui vous caractérisent et que vous pourrez mettre en commun dans vos travaux en équipe.
  • 9 – « Quelles sont les compétences à valoriser pour être admis? »
    Nous cherchons des profils singuliers, qui ont envie de créer ensemble et de mettre en commun leurs pratiques, leurs univers et leurs compétences comme de découvrir de nouveaux champs techniques, artistiques et professionnels. Chaque promotion est composée de 12 étudiants.
  • 10 – « Des épreuves sont-elles organisées ? Comment se déroulent-t-elles ? »
    Les étapes et modalités de recrutement en DSAA sont indiquées sur le site de l’école. Vous y trouverez aussi le dossier de candidature.
  • 11 – « À quoi ressemble l'emploi du temps ? »
    L’enseignement, théorique et pratique, comporte entre 25 et 30 heures de cours hebdomadaires. Certaines semaines sont très denses notamment au début de la formation; en deuxième année, un jour et demi sont en général libérés dans la semaine pour permettre aux étudiants de développer leurs projets.
  • 12 – « Quelle est la charge de travail des projets ? »
    La charge de travail est très importante. Elle demande une bonne organisation et requiert beaucoup de temps même en dehors des cours. Et la vie de l’école est trépidante.
  • 13 – « Comment se passe le stage à l'étranger ? »
    Un stage de 3 mois, en entreprise, est effectué au cours du second semestre de la première année. En DSAA DCN il est effectué à l’étranger (et exceptionnellement ouvert à la France cette année dans le contexte des contraintes sanitaires). Il peut s’inscrire dans le cadre du programme européen Erasmus. Ce stage peut avoir lieu dans un studio de design graphique orienté vers interactif, le numérique ou le motion design. Ce stage constitue une expérience riche et unique. Ce stage peut avoir lieu dans un studio de design graphique orienté vers interactif, le numérique ou le motion design. Ce stage constitue une expérience riche et unique.
  • 14 – Quels débouchés ?
    Le DSAA Design et Création numérique ouvre de multiples perspectives professionnelles. Les titulaires peuvent intégrer : une agence de design numérique et interactif, de design global, des studios d’animation et de création ; une agence de design numérique et interactif, de design global, UI / UX des studios d’animation et de création de jeux vidéo ; une agence de communication (publicité, graphisme, webdesign, événementiel, etc.) ; une maison d’édition ; le département de communication d’un annonceur ou obtenir un poste de chef de projet dans une société de production ; une agence de muséographie / scénographie interactive ; Le pôle de communication digitale ou de recherche et développement d’une entreprise ou d’une institution. Le DSAA DCN s’intéresse également aux métiers actuels et émergents de la création graphique numérique, en tissant des partenariats avec les professionnels issus des domaines des images et des médias et des incubateurs et lieux de résidence.
  • 15 – « Est-ce qu'il y a des embauches à la sortie du dsaa, ou plutôt des poursuites d'études ? »"
    Cela dépend en général des souhaits personnels des étudiants. Certains ont travaillé rapidement après le diplôme dans des agences de communication, agences de création digitale, avec des studios de graphisme, motion design, scénographie, dans les pôles de recherche ou de communication digitale d’institutions. Les poursuites possibles : Les titulaires du DSAA DCN peuvent aussi poursuivre en Master 2 ou préparer l’agrégation. Quelques exemples : en M2 à l’ENS de Saclay, M2 Muséographie, M2 du Celsa, M2 Luxe, M2 MMI, Sémiologie, Master expérimental Design au Mobilier National, Post-Master à l’ENSCI etc. Conventions de stage avec des agences…
bottom of page